Agrément n° RH00415 pour les activités de distribution de produits phytopharmaceutiques

Clients professionnels,
merci de vous identifier ou de vous enregistrer
pour bénéficier de vos tarifs

Adjuvants et surfactants

2 produit(s) correspondant à votre sélection

par page

Par ordre décroissant
  1. Calanque

    Calanque 5L

    Réf 13184605

    CALANQUE - Adjuvant 100% naturelle des traitements de protection des cultures de type herbicides, fongicides, insecticides et régulateurs de croissance. 

    Autorisation de vente n°970040

    En savoir plus
    99,25 € HT / BIDON 5 LT 119,10 € TTC / BIDON 5 LT
    Ce produit est réservé aux clients professionnels.
  2. Aquamix 5l

    Aquamix 5l

    Réf 11322605

    AQUAMIX - Agent mouillant non phytotoxique, entièrement biodégradable, non ionique, efficace sur de nombreux types de sols et de substrats.

    En savoir plus
    FERTIL
    153,13 € HT / BIDON 5 LT 168,44 € TTC / BIDON 5 LT
    Ce produit est réservé aux clients professionnels.

2 produit(s) correspondant à votre sélection

par page

Par ordre décroissant

Les adjuvants agricoles sont des substances non actives que l’agriculteur associe à un produit phytosanitaire ou pesticide pour en améliorer la qualité de soins donnés aux plantes tout en limitant les effets néfastes et les impacts sur l’environnement. Pourquoi recourir à l’utilisation des adjuvants ? Comment interviennent-ils ?

But des adjuvants
Les adjuvants ont été inventés au prime abord pour répondre à une vision écologique. En effet, ils visent à assurer une plus forte sécurité environnementale. Enfin, ils contribuent à réduire le coût des dépenses en pesticides de l’agriculteur, car ils garantissent une plus forte efficacité des principes actifs et la modulation des doses. Ainsi, l’usage des adjuvants apparaît donc comme un outil de gestion efficace et efficient d’un produit phytosanitaire.

Fonction des adjuvants agricoles
En agriculture, l’utilisation des adjuvants vise à améliorer la qualité de la bouillie, la qualité de la pulvérisation et l’efficacité du traitement lorsqu'il a atteint sa cible. En d’autres termes, l'ajout d'un adjuvant permet de renforcer l'activité des produits phytosanitaires. L'usage d'adjuvant est salutaire lorsque les pesticides sont utilisés dans des conditions qui ne leur permettent pas d'exprimer leur potentiel. En effet, le climat, la culture, les parasites, le matériel et le mauvais dosage d’un pesticide peuvent gravement inhiber l'efficacité des pesticides. L'adjuvant contribue alors à sécuriser l'action de ces substances. L’adjuvant intervient pour limiter les sources de déperditions les plus difficiles à gérer d’une préparation phytosanitaire. La capacité de limitation de ces sources de déperditions non visualisées par l’agriculteur est évaluée à travers sept fonctions. Ce sont la qualité de la bouillie, la qualité de la pulvérisation, la rétention, l’étalement, le lessivage, la dessiccation et la pénétration.

Toutefois, tous les adjuvants n’ont pas la même capacité de limitation de ces déperditions. Malgré l’action salutaire et opportune des adjuvants agricoles pour l’environnement et les agriculteurs, leur utilisation requiert une certaine technicité pour appréhender au mieux les produits à utiliser.